Magnum Château de Rochemorin Pessac-Léognan 2015

49,95

 , , ,
 UGS : Magnum Château de Rochemorin Pessac-Léognan 2015

Magnum Château de Rochemorin AOP Pessac-Léognan 2015

Le Château de Rochemorin appartenait au XVIIIe siècle au philosophe, Charles Louis de Secondat, baron de Montesquieu, auteur notamment des célèbres Lettres Persanes. Ce dernier se faisait volontiers l’ambassadeur des vins rouges de Rochemorin auprès de ses amis, hommes de lettres et autres notables, au cours de ses nombreux voyages en Europe, n’oubliant jamais de louer la belle complexité et les notes minérales au nez et en bouche de ceux-ci, typiques de ces terroirs de Graves. Leur belle expression aromatique, leur bouche équilibrée et fine, leurs tanins fondus et fins en finale en font une valeur sûre de l’appellation, tout en restant à un prix abordable.

Appellation : Pessac-Léognan

Style de vin

Riche et Puissant

Assemblage

Merlot 55% / Cabernet Sauvignon 45%

Météo

2015 est la 3e année la plus chaude depuis 1900… Sècheresse, températures mensuelles et taux d’ensoleillement supérieurs aux normales saisonnières (au 1er semestre), fraîcheur nocturne et temps chaud en août accompagnant la véraison ont été des conditions climatiques optimales pour le vignoble !

Commentaires de dégustation

Apparence

Sa robe est d’un joli rouge grenat, légèrement tuilé.

Nez

Le nez, d’une grande richesse, nous offre un bouquet savoureux de notes de fruits rouges (fraise), légèrement confiturés, doublées d’un soupçon d’épices (poivre blanc).

Bouche

Ce Rochemorin rouge 2015 présente un bel équilibre en bouche. L’attaque est douce, tout en souplesse. C’est un vin, à la fois, puissant et élégant, offrant une finale longue, sur des notes de fruits noirs (griotte). On servira ce Pessac-Léognan rouge sur un filet de bœuf grillé, un confit de canard ou bien encore des filets mignons de porc aux champignons.

Notations et avis

The Wine Spectator : 31.01.2018

Web only – Un style élégant et frais, avec des notes de quetsche et de fruits rouges soulignées d’une pointe de fer. La fin de bouche révèle une touche sanguine, mais c’est surtout la minéralité qui persiste le plus longtemps. À boire dès à présent jusqu’à 2026. (James Molesworth)

Decanter : 19.04.2016

Une valeur sûre de l’écurie d’André Lurton. Des tannins serrés et sérieux, et une extraction un peu trop marquée : les 30 %-40 % de barriques neuves écrasent pour l’instant l’ensemble. Ambitieux, mais pas tout à fait équilibré. À boire entre 2021 et 2033. (Jane Anson)

eRobertParker.com : 29.04.2015

Le Château de Rochemorin 2015 offre un bouquet généreux aux arômes marqués de mûre et de confiture de fraise. Au palais, l’attaque est douce, avec des notes de fruits noirs ainsi qu’une touche de thé noir et de laurier. Bien équilibré, avec des tannins plutôt serrés et une finale sans heurts.(Neal Martin)

Médailles

silver medal – 2020 Sakura – Japan Women’s Wine Awards

Argent

Sakura Japan Women’s Wine Awards 2020

Période de consommation

2018 – 2027

Nos suggestions

Viandes blanches, Gibier, Légumes, Fromages, Salades composées, Viandes rouges

Produit épuisé

Catégories Produit